Picto Bons Plans

Actualités

L'armada Cap56 le temps d'une journée de cohésion

L'armada Cap56 le temps d'une journée de cohésion

54 matelots/matelotes s'étaient donné rendez-vous ce jeudi 11 septembre pour une journée à bord de Sinagos (chaloupes sardinières emblématiques du Golfe du Morbihan, "Sinagos" du nom même des habitants de la commune de Séné, commune autrefois majoritairement peuplée des marins-pécheurs sardiniers).

 

9h30 - Embarquement au petit port de pèche de Port-Anna en Séné.

 

Premiers contacts avec les équipages (chef de bord et équipiers) avec qui nous dressons le plan de la journée.

 

 

 

Puis c'est la mise sous le vent !

 

Autant dire que les coeurs étaient hauts et l'ambiance au plus beau fixe qui soit...

 

Cap sur la rivière de Noyalo.

 

9 tonnes pour le plus "massif" des sinagos, n'allez pas croire que les embarcations soient lourdes sur l'eau. Bien au contraire. Elles filent sous le vent !

 

Chacun observe, soupèse et tâte des premiers rudiments de vie à bord.

 

Les chaloupes sardinières glissent sur l'eau.

 

On se hêle d'un bateau à l'autre, s'apostrophie, se renvoie le salut avant de le faire suivre à d'autres. L'armada prend corps.

 

 

 

Sur le coup de midi, les plates (les annexes qui desservent les Sinagos) déposent les matelots d'un jour à pieds secs. Direction l'île Ilur. Le choc. Une découverte en forme de "coup de coeur" pour la quasi totalité des apprentis matelots !

 

Décision du coup est prise, la troupe y prendra ses quartiers...

 

Déjeuner (Un grand merci aux Viviers de Banastère pour leurs huitres, à l'Anthurium pour son coffret pique-nique, aux trois mousquetaires d'Au Nom du Vin pour leur aide à étancher notre soif à terre et à Alain Chartier pour ses desserts) au coeur même du hameau de l'île, propriété du Conservatoire du Littoral.

 

 

 

Puis il est déjà l'heure de remonter à bord !

 

Mais quel est cet oiseau haut dans le ciel perché au moteur vombrissant ??

 

Facétie de Yann et Laurent !

 

L'hélico nous survole et stationne le temps pour les deux acrobates de nous tirer le portrait... L'armada se fait belle et les équipages séduisants.

 

Le reste de l'après-midi verra quatre sinagos jouer des bords d'une île à l'autre s'amusant au gré des flots.

 

Il était dit que cette journée serait "journée de cohésion", une fois de plus l'histoire a donné raison :)

 

>> Archives