Picto Bons Plans

Actualités

Le hashtag... ou comment partir à la conquête des réseaux

Le hashtag... ou comment partir à la conquête des réseaux

Quel drôle de nom pour un outil devenu incontournable pour un peu que l’on utilise Facebook, Twitter, Google +, Instagram ou même encore Pinterest !
 
À quoi cela sert-il ? À se faire connaître en créant un engagement clairement ciblé à partir de communautés d’intérêts.

Euuhh… j’ai rien compris ! Plus lentement alors… En communiquant par-exemple à partir de votre page Facebook pro vous obtenez des réactions de la part de ceux qui se sont abonnés à votre page : likes, commentaires et/ou partages ainsi que d’une partie (l’on parle couramment de 10%) de leurs fameux « amis facebook » via le fil d’actualité de vos précieux abonnés. Tout l’intérêt des hashtags que vous aurez joints à votre billet sur votre page FB va être alors d’aller chercher d’autres abonnés d’autres communautés.
 
Ah ok ! Et ça fonctionne comment ? Chaque hashtag correspond à un centre d’intérêt autour duquel s’est constitué un groupe de passionnés qui créent ainsi une communauté virtuelle où chacun pourra partager une même passion.
 
Mon premier hashtag ? Rien de plus simple : ajoutez un # devant le mot souhaité et voilà vous l’avez créé !
 
N’importe quel mot ? Il faut que votre création « fonctionne » c’est-à-dire qu’elle soit reconnue par ceux que vous souhaitez atteindre. Préférez un hashtag qui soit court et facile à mémoriser, il sera plus simple à relayer. Bien souvent, la plateforme sociale (Twitter, Instagram…) vous indiquera si le hashtag auquel vous pensez existe déjà, et si oui, à combien d’utilisations se chiffre sa popularité.
 
Combien puis-je en utiliser pour un même billet ? Facebook et Twitter apprécient 2 à 3 mots savants là où Instagram n’oppose pas de vraies limites à votre créativité !
 
3 types de hashtags : celui de « contenu » fera partie intégrante de votre texte, mettant en valeur la ou les expressions(s) auxquelles vous tenez ; celui de « tendance » sera bien souvent lié à la mode de l’instant ou bien encore à l’actualité, permettant alors une exposition temporaire à la condition que votre angle d’attaque soit opportun et/ou constructif au débat du moment ; celui enfin de « marque » permettra de mettre en lumière la votre propre ou celle que vous souhaitez relayer, permettant ainsi de l’isoler de la masse des informations qui trop souvent noient la communication que l’on souhaite exercer.

Capito ? Alors à vous maintenant de jouer...

 

(Ekinox Communication - Membre de Cap56)

>> Archives