Picto Bons Plans

Actualités

Une nouvelle commission au sein du Cap56

Une nouvelle commission au sein du Cap56

Cap56 : Laurent Rannou, pourquoi une commission commerçants au sein de Cap56 ?

LR : Aujourd’hui , plus d’une vingtaine de commerçants font partie du Club Alliance Pro du Morbihan. Notre objectif est de générer, au travers cette nouvelle commission, du business hors les murs du club !

 

Cap56 : Ce business ne se fait-il déjà pas ?

LR : Si, bien sûr, mais essentiellement entre membres. Nous sommes déjà plusieurs à travailler en synergie. A croiser nos compétences. Il faut maintenant aller plus loin !

 

Cap56 : Comment comptez-vous opérer ?

LR : Notre première action est la mise en place d’une carte « privilège ». Une carte que nous allons distribuer à la fois aux entreprises membres au-travers leurs dirigeants, mais aussi à l’ensemble des salariés de ces mêmes entreprises. (NDLR : Le club recense près de 400 salariés toutes entreprises membres confondues). Le possesseur de cette carte pourra dès lors bénéficier de remises, promos ou de conditions particulières mises en place par le commerçant affilié, membre du Cap56. Chaque commerçant sera libre de son mode opératoire, ce qui laisse à chacun une grande souplesse sur sa manière d’opérer.

 

Cap56 : Vous parlez d’une « première action », ce qui laisse donc présager que d’autres seront à suivre ?

LR : Je conçois cette commission comme un laboratoire d’idées ! Les membres qui la composent viennent de différents horizons : les métiers de bouche, les soins à la personne, la restauration, l’agencement ou bien encore la décoration… Toutes ces compétence réunies vont nous faire profiter de leurs expériences et de leurs connaissances des attentes du grand public.

 

Cap56 : Est- à-dire que vous ciblez également le public hors la famille Cap ?

LR : C’est en effet une hypothèse que nous n’excluons pas. Nos actions de démarrage se concentrent sur un travail de notoriété de la marque Cap, façon de mieux « vendre » ensuite cette marque auprès des différents publics ciblés.

 

 

Interview réalisée par Ekinox Communication - Octobre 2013

>> Archives