Picto Bons Plans

Actualités

Vis ma vie… le nouveau défi du Cap56 !

Vis ma vie… le nouveau défi du Cap56 !

Lundi 14 octobre, 8h00 du matin.

 

Mais quelle est donc cette cohorte en formation sur le parking de notre siège social, notre bien cher IOV Communication ??!!

 

Le jour se levant à peine, les silhouettes se rapprochent.

 

Yann, Emmanuel, Hélène, Jean-Louis, un nouvel Emmanuel, Jacky, François, David, Eric… autant de visages connus (j'en compterai jusqu'à 32 !) qui maintenant se congratulent.

 

Direction le Domaine de Rhétoré Davy en Maine et Loire, le temps pour les membres du Cap56 d’endosser leur toute nouvelle tenue de vigneron !

 

 

 

 

Une journée au milieu du vignoble.

 

Le trajet fait en bus, l’arrivée sur place sera pour le milieu de matinée.

 

Et sitôt le café d’accueil avalé, sus à la parcelle qu’il va falloir désormais vendanger !

 

Sécateurs (tout huilés !), bacs et sauts et poncho ( !!), la troupe est prête. Sous les ordres des hommes du lieu, Christophe et Jean-Michel.

 

Trois par rangée.

 

De premiers abords, le geste parait assez simple. A condition de ne pas se couper ! Et grappe après grappe, les apprentis vendangeurs se collent au métier.

 

Premières courbatures…

 

Premières douleurs au bas des côtes…

 

Premiers apprentissages du métier.

 

La coupe est organisée. Les deux cousins (Les vignerons du Domaine) qui encadrent la troupe fraichement composée, le rythme ne mollit pas. Chacun s’active. Et les bacs se remplissent.

 

Plusieurs tonnes de raisins seront ainsi récoltées en quelques heures !

 

Et c’est fourbu pour une bonne moitié des apprentis que s’achève cette première partie de matinée…

 

 

 

Visite du Chai

 

Une fois récoltées, faut-il encore que les grappes soient maintenant prises en charge !

 

C’est le second travail du vigneron.

 

Rendez-vous est pris au pied des cuves.

 

Un Chai tout neuf. Où l’inox est le matériau noble.

 

Des cuves à n’en plus compter ! Tout le long des murs mais aussi sous nos pieds.

 

C’est le moment pour Christophe de nous expliquer les différentes méthodes de vinification exercées au sein de la propriété. Vins blancs, roses et rouges… Des vins de pays répartis sur les 60 hectares au gré de la commune. Du schiste, de l’ardoise, des sols favorables… Les récoltes seront encore une fois cette année au rendez-vous !

 

 

 

Le déjeuner du vigneron

 

Pas un (je parle ici des apprentis !) ne manquera à l’appel. Ventres affamés…

 

Merci à nos hôtes pour ce sympathique pot au feu cuit dans la pure tradition, pot au feu qui marquera les annales de ce premier temps de cohésion, ce temps où nous aurons appris à jouer du sécateur du vigneron !

 

 

 

Le p'tit capien vigneron

 

Reportage effectué par Ekinox Communication - Octobre 2013

>> Archives