Picto Bons Plans

Actualités

Webmarketing. L’expertise de Seeweb 111

Webmarketing. L’expertise de Seeweb 111

L’agence web vannetaise Seeweb vient  d’emménager dans ses nouveaux locaux, boulevard de la Marne. Spécialisée dans la création de site internet, la communication en ligne et le community management, Seeweb a quitté 26 m2 pour des bureaux de 130 m2 à moins de 200 mètres. Un espace de travail qui gagne en confort pour les quatre collaborateurs de Sébastien Heslouis, le gérant. Entretien avec cet expert du marketing digital.

 

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le webmarketing ?

«  C’est la communication spécialisée internet. Une communication qui s’appuie sur les nouveaux médias : les réseaux sociaux, les publicités internet, les campagnes Google Adwords, les jeux concours en ligne et les applications mobiles… Mais c’est aussi la manière de créer de l’interactivité dans un magasin grâce à une application sur tablette. En premier lieu, il faut faire une analyse structurelle du site et du métier de l’entreprise. Ensuite, les solutions sont sur-mesure. Le webmarketing, c’est de la communication digitale. Une communication virtuelle mais bien réelle. »

 

Quels sont les moyens utilisés pour se faire connaître sur la toile ?

« Il y a plusieurs possibilités. La publicité payante, les campagnes Google Adwords, le référencement naturel et les pages Facebook sont autant de supports qui font gagner en notoriété une entreprise sur le net. »

 

Quels conseils pourriez-vous donner à quelqu’un qui cherche à améliorer sa communication sur internet ?

« L’important est de bien travailler l’ergonomie de son site internet. Il faut se mettre à la place de l’internaute, penser à la navigation du site mais aussi à la compréhension des textes. Il est nécessaire de bien vulgariser son métier, d’éviter les termes trop techniques, d’utiliser un rédactionnel adapté. On peut aussi travailler son référencement par des petites astuces comme l’actualisation régulière du site internet. Il faut imaginer que son site c’est comme la vitrine d’un magasin. Si on ne la refait pas régulièrement, on perd en attractivité. Le contenu se doit d’être unique et intéressant. Google étant un vrai chasseur de duplicata et de plagiat. »

 

L’achat de publicité sur internet peut paraître assez hors de prix pour une petite entreprise. Quelles sont les solutions ?

« Tout dépend de l’entreprise et de son métier. Le fait d’être en première page de Google est payant par un système d’enchère au clic. En fait, le cadre jaune et la colonne de droite correspondent à de l’achat d’espace, que l’on paye en fonction du nombre de clics réalisés par les internautes. Le tarif peut aller de 0,05 centimes à quelques euros. Le montant peut vite exploser. La première chose est d’optimiser ce budget en misant sur la géolocalisation des mots-clés. Pas la peine d’avoir une campagne nationale pour un restaurant de Vannes. Et il vaut mieux choisir des mots-clés de niche qu’à forte concurrence. Même si l’attrait semble plus faible, ils pourront permettre des taux de conversion en terme de trafic, d’achat ou de contact intéressants. »

 

 

 

Interview réalisée par Violaine Pondard

Pour la Commission Communication Cap56

>> Archives